EF4 » Photovoltaïque » Aspects techniques » Dimensionner son système accueil E-mail Envoyer à un ami plan du site imprimer Publications

Dimensionner son projet photovoltaïque


Systèmes connectés au réseau


Lorsqu'il s’agit d’une installation connectée au réseau, le dimensionnement peut se faire de différentes façons.
Les 3 critères les plus utilisés pour le dimensionnement sont : la consommation d’électricité, la surface disponible et le budget.



Quelques chiffres valables pour la Wallonie pour dimensionner un système photovoltaïque fixe
(panneaux rigides à base de silicium polycristallin):

8 m² <=> 1 kWc <=> 850 kWh par an * facteur de correction <=> environ 3500 €* (htva)
 

* prix indicatif par kWc pour une installation de 5 kWc en surimposition de toiture.
Le coût pourra atteindre 400O € (htva) si vous installez seulement 1 kWc et pourra descendre à 3000 €
par kWc si vous installez 20 kWc.




Dimensionner sur base des consommations d’électricité

Pour un logement, il peut être intéressant d’essayer de produire sur base annuelle l’équivalent de sa consommation. Il est donc primordial de connaître sa consommation d’électricité.

Exemple:
Un ménage wallon moyen consomme environ 3600 kWh d’électricité par an (hors chauffage).
En considérant que la toiture est orientée vers le sud-est avec une inclinaison de 35°, chaque kWc produira plus ou moins 850 kWh par an * 0,95 (facteur de correction) soit 808 kWh par an (pour 1kWc).
Pour produire l’entièreté ces 3600 kWh par an, ce ménage aurait donc besoin d’un système d’une puissance de 3600/808, soit4,45 kWc.
Sachant qu’1 kWc correspond plus ou moins à 8 m², la superficie totale du système serait d’environ36 m². Le coût de cette installation serait d’environ 4,45 * 3500, soit 15.575 € (htva).

A ce stade, il y a troispossibilités :
  • soit on dispose de la surface et du budget, on installe donc le nombre de kWc calculé.
  • soit on ne dispose pas de la surface disponible, il faut alors dimensionner en fonction de la surface disponible.
  • soit on ne dispose pas du budget, il fauta lors dimensionner en fonction du budget.

Pour une entreprise, on peut utiliser le même genre de raisonnement pour autant qu’on ne dépasse pas le seuil de puissance de 10 kVA (puissance de sortie de l'onduleur). Au-delà de ce seuil, il est obligatoire de disposer de 2 compteurs distincts pour l’injection et le prélèvement d’électricité du réseau (cf. comptage de l'électricité). Le dimensionnement est alors beaucoup plus complexe puisqu’il doit tenir compte du profil de consommation de l’entreprise et du profil de production du système photovoltaïque. Les calculs étant plus complexes, il est alors conseillé de se faire aider par un professionnel.



Dimensionner sur base de la surface disponible

Si on dispose d’une surface disponible limitée, on peut calculer le potentiel photovoltaïque de cette surface en reprenant les mêmes données.

Exemple:
Je dispose d’une surface de 50 m² orientée à l’est avec une pente de 15°. La production annuelle d’électricité d’1 kWc dans cette combinaison orientation-inclinaison est de 850 * 0,87 (facteur de correction) soit 740 kWh. Cela signifie que le système d’1 kWc qui correspond à une surface de 8 m² produira 740 kWh par an. Si la surface disponible est limitée à 50 m², le potentiel photovoltaïque est donc de 50/8 soit 6,25 kWc et correspond à une production d’électricité de 6,25*740, soit 4625 kWh par an.



Dimensionner sur base du budget

Si on dispose d’un budget limité, on peut calculer le potentiel photovoltaïque de son budget en reprenant les mêmes données. Cependant, les coûts pouvant varier fortement d’une année à l’autre (normalement à la baisse) ou d’un installateur à l’autre, les résultats seront très approximatifs. Si vous devez dimensionner votre système sur base du budget, il est préférable de demander directement des offres de prix à des installateurs.

Exemple:
Je dispose d’un capital limité de 20 000 €. Dans ce cas, le potentiel photovoltaïque de mon budget est d’environ 20 000/3700, soit 5,40 kWc.





Systèmes autonomes


Pour les systèmes autonomes, le dimensionnement doit faire l’étude d’une analyse très détaillée qui prendra en compte:
  • l'ensemble des consommations d'électricité du bâtiment ou de l'application,
  • le cas échéant du stockage de l'électricité et d’un système de secours.
Les calculs étant assez complexes, il est alors conseillé de se faire aider par un professionnel.



 
Documents
Plus d'information